Vous êtes ici : Accueil Gestion Ecotourisme
 
 

Ecotourisme

Réserve de biosphère, Patrimoine Mondial, le Parc National de Taï avec ses plus de 5.000 km2 renferme encore sous son épaisse canopée une multitude de secrets. Point de départ idéal pour un écotourisme de qualité à travers nos itinéraires de randonnée offrant un merveilleux panorama d’une forêt tropicale intacte.

L'ambiance relaxante et confortable de l’Ecotel Touraco implanté au cœur de la forêt à proximité du Mont Niénokoué, vous offre l'opportunité d'apprécier la nature avec ses bruits, odeurs et couleurs. Et ce, depuis la terrasse du restaurant ou dans les chalets construits dans un style traditionnel local.

Nos gardes moniteurs passionnés du parc vous feront découvrir les merveilles du Parc National de Taï et les charmes du patrimoine culturel de la région.

Intérêt de l’écotourisme

danse rituelle a l est du parc grand

danse rituelle a l est du parc grand
Un tourisme respectueux de l’environnement naturel et de la culture du milieu en termes de conservation et de valorisation est une source importante de mobilisation des ressources propres du parc. La crise socio politique a mis un coup d’arrêt en 2002 aux activités écotouristiques qui commençaient à produire des résultats. Pour relancer les activités d’écotourisme, une stratégie cohérente avec les nouvelles normes touristiques de la Côte d’Ivoire est en œuvre.

La stratégie écotouristique

Deux axes stratégiques sont identifiés :

  • l’identification et la valorisation de tous les atouts écologiques, éducatifs et culturels du parc et de sa zone périphérique ;
  • la recherche et l ‘implication de partenaires privés.

La mise en œuvre de ces axes stratégiques suppose une forte implication des populations riveraines et un partenariat constructif avec les opérateurs touristiques privés nationaux et internationaux

Les principales activités

piroguier sur la hana grand

piroguier sur la hana grand

  • Elaborer une stratégie de relance de l’éco tourisme
  • Poursuivre le renforcement du système d’habituation des chimpanzés;
  • Réhabiliter l’Ecotel;
  • L’insertion des manifestations culturelles de la zone riveraine dans les activités éco touristiques du parc;
  • L’organisation de sorties nocturnes depuis les campements relais;
  • Le développement des excursions spécialisées en ornithologie, botanique, etc.
  • L’organisation de descentes en canoë de la Hana d’Est à l'Ouest à travers le parc;
  • Exploiter le musée du Parc National de Taï;
  • La valorisation de l’architecture traditionnelle;
  • La traversée forestière de la réserve de Nzo;
  • Exploiter les points d’observation pour les oiseaux limicoles et aquatiques;
  • Réaliser un film documentaire pour faire la promotion du parc.

Équilibre financier des activités d’Écotourisme

Un piroguier sur la HANA

Besoin de partenariats

L’équilibre financier des activités d’écotourisme se réalisera autour de 2012 si les investissements prévus pour les aménagements deviennent effectifs selon la planification retenue dans le plan d’affaires. Il est à noter que les investissements liés aux infrastructures touristiques ne figurent pas sur cette fiche car ils servent également à d’autres fonctions du parc telles que la surveillance. Par contre le coût de la réalisation du film documentaire de cinquante trois millions de F CFA (soit plus de quatre vingt milles euros) explique le pic observé sur l’année 2009

Le partenariat est ici indispensable. Le Partenariat Public–Privé (PPP) permettra de relancer l’écotourisme et de renforcer les actions des mesures riveraines.

Fiche signalétique de l'Ecotourisme

pdf
Télécharger la fiche