Vous êtes ici : Accueil Présentation Coopération
 
 

Coopération du Parc national de Taï

Patrimoine Mondial

Le patrimoine est l’héritage du passé dont nous profitons aujourd’hui et que nous transmettons aux générations à venir. Le patrimoine naturel du PNT est une source irremplaçable de vie et d’inspiration. Ce qui rend exceptionnel le concept de patrimoine mondial est son application universelle. Le site du patrimoine mondial du PNT appartient à tous les peuples du monde, sans tenir compte de son emplacement en Côte d’Ivoire.

Un bien a une valeur universelle exceptionnelle si ce bien répond d’abord au moins à l’un des 10 critères définis par la convention du patrimoine mondial. Les deux critères qui ont prévalus à l’inscription du Parc national de Taï sur la liste du patrimoine mondial sont :

vii) qu’il représente une aire d’une beauté naturelle et d’une importance esthétique exceptionnelles ; x) qu’il contient les habitats naturels les plus représentatifs et les plus importants pour la conservation in situ de la diversité biologique, y compris ceux où survivent des espèces menacées ayant une valeur universelle exceptionnelle du point de vue de la science ou de la conservation.

C’est un réservoir génétique des écosystèmes forestiers complexes
Pour être considéré d’une valeur universelle exceptionnelle, un bien doit également répondre aux conditions d’intégrité et/ou d’authenticité et doit bénéficier d’un système adapté de protection et de gestion pour assurer sa sauvegarde. En outre, pour les biens proposés pour inscription selon les critères (vii) à (x), une condition d’intégrité correspondante a été définie pour chaque critère.

Les biens proposés selon le critère (vii) doivent être d’une valeur universelle exceptionnelle et inclure des zones essentielles au maintien de la beauté du site.

Les biens proposés selon le critère (x) doivent être les biens les plus importants pour la conservation de la diversité biologique. Seuls les biens les plus divers du point de vue biologique et/ou représentatifs sont susceptibles de répondre à ce critère. Les biens doivent contenir des habitats pour le maintien d’un maximum de diversité animale et végétale caractéristique des provinces et écosystèmes biogéographiques concernés.

La protection et la gestion des biens du patrimoine mondial doivent assurer que la valeur universelle exceptionnelle, les conditions d’intégrité et/ou d’authenticité définies lors de l’inscription soient maintenues ou améliorées à l’avenir.

Logo Patrimoine mondial

Reserve de Biosphère










Voir la documentation relative au Patrimoine Mondial et Réserve de Biosphère