Vous êtes ici : Accueil Présentation Organisation
 
 

Organisation du Parc national de Taï

A l'instar des autres parcs et réserves de Côte d'ivoire, la gestion du Parc national de Taï relève de l’Office Ivoirien des Parcs et Réserves (OIPR) du Ministère de l’Environnement et du Développement Durable. L’OIPR, établissement national public à caractère particulier, est représenté au niveau du terrain par cinq (5) Directions de Zone dont la Direction de Zone Sud-Ouest (DZSO) basée à Soubré.

Cette dernière a en charge la gestion du Parc national de Taï et dispose de cinq unités opérationnelles sur le terrain appelées Secteurs.

Activités des secteurs de la DZSO

Les Chefs Secteurs, en ce qui concerne leur domaine de compétence, sont chargés de :

  • Faire appliquer la législation en vigueur en matière de protection, de gestion durable et de valorisation du Parc national de Taï ainsi que de leur zone périphérique ;
  • Contribuer à l’élaboration et mettre en œuvre le plan d’aménagement et de gestion, le plan d’affaires ainsi que toutes les dispositions nécessaires à la valorisation du PNT ;
  • Développer et mettre en œuvre toutes mesures riveraines permettant une adhésion des populations à la gestion durable du Parc national de Taï.

Les Chefs Secteurs, en ce qui concerne leur domaine de compétence, sont chargés de :

  • Faire appliquer la législation en vigueur en matière de protection, de gestion durable et de valorisation du Parc national de Taï ainsi que de leur zone périphérique ;
  • Contribuer à l’élaboration et mettre en œuvre le plan d’aménagement et de gestion, le plan d’affaires ainsi que toutes les dispositions nécessaires à la valorisation du PNT ;
  • Développer et mettre en œuvre toutes mesures riveraines permettant une adhésion des populations à la gestion durable du Parc national de Taï et de sa zone périphérique.

Plusieurs outils sont utilisés pour la gestion du Parc national de Taï. Les principaux outils sont :

Fonctions d'Aménagement et de Gestion du PNT

En vue d’assurer une meilleure protection et valorisation du PNT, différentes fonctions d’aménagement et de gestion ont été déterminées :

Une gestion transparente et crédible

L’Office Ivoirien des Parcs et Réserves (OIPR) a résolument pris l’option de s’inscrire dans la Gouvernance environnementale avec des outils modernes de gestion de manière à garantir la durabilité des mécanismes de financement pour la pérennité de la préservation du système global « Parc national de Taï » Le renforcement de la transparence à travers le développement des systèmes de gestion analytique et des processus de suivi évaluation assurent la crédibilité et le leadership de qualité des gestionnaires du parc.

La promotion du parc, le développement d’un label de qualité du parc et le développement de partenariat avec les acteurs privés autour du parc constituent les enjeux des cinq prochaines années. De même, le renforcement des capacités du personnel et de leur motivation, la qualité de la communication interne et externe, la recherche des financements additionnels mobilisent dès à présent l’énergie de la Direction Générale de l’OIPR et de la direction du parc appuyées par leurs partenaires techniques et financiers actuels (KFW, GIZ, WWF WCF…) et à venir.

Quelques résultats

Le système de gestion du Parc national de Taï a permis de disposer de nombreux acquis au rang desquels :

  • Etat de conservation : 98% de couverture végétale sauvegardée
  • Surveillance et Protection : une nouvelle stratégie de surveillance reposant sur une brigade mobile bien équipée et bien formée.
  • Mesures riveraines :
    • création d’emplois directs
    • activités génératrices de revenus
    • éducation environnementale
  • Ecotourisme :
    • de nombreuses potentialités touristiques
    • une destination éco touristique originale
  • Un écosystème préservé :
    • maintien de la couverture forestière (plus grand bloc forestier intact de la sous- région)
    • stabilisation / augmentation des populations de la faune clef (chimpanzés, éléphants,…)